mercredi 25 août 2010

Google et la CNIL encore opposés

Il est de "notoriété publique" que le géant américain Google se heurte souvent aux principes de protection des données personnelles dont la Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés (CNIL) est garante. Ses désaccords demeurent souvent restreints.

Ainsi, dernièrement, la CNIL a reproché à Google de n'"anonymiser" ces données qu'au bout de 9 mois et préférerait limiter cette période à 6 mois.
En outre, alors qu'en mai 2010 Google lançait ses "Google Cars" afin de capturer des images des rues pour son programme Google Street View, leurs outils de bord capturaient involontairement des données provenant des réseaux Wi-Fi des habitants. Il semblerait que certains morceaux de messages électroniques ainsi que des mots de passe étaient accessibles. Depuis, la CNIL a ouvert une enquête... alors que Google se défend arguant d'une simple erreur humaine. La demande étant d'interrompre la prise d'images par Google Street View. Or le célèbre moteur de recherche a recommencé à capturer des images dans les rues le 20 août, alors que la CNIL juge cette reprise "prématurée"...

Affaire à suivre...

Sources/en savoir plus:
Aline Goletto-Didier

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire